Le besoin de sommeil varie d’une personne à l’autre

Le besoin de sommeil varie d’une personne à l’autre

Tout le monde n’a pas besoin de la même quantité de sommeil. La quantité de sommeil requise dépend d’une part de l’âge, et d’autre part de la condition physique de la personne. Le sommeil procure du repos et de la relaxation, ainsi que la possibilité de régénérer le corps, et en quelque sorte de le « remonter ». En même temps, le besoin de sommeil dépend aussi des activités du quotidien : une personne soumise à un emploi stressant (fatigue psychologique) ou à un travail éreintant (fatigue physique) aura besoin de plus de sommeil qu’une autre personne passant des journées calmes et peu contraignantes.

Les enfants et les personnes âgées

Les enfants ainsi que les adultes à partir d’un certain âge ont une chose en commun: ils ont souvent des difficultés à trouver le sommeil. Il a été démontré que les enfants grandissent durant leur sommeil, et constituent de nouvelles substances. Il est particulièrement important d’accorder aux écoliers suffisamment de sommeil car c’est durant la nuit que se fixent dans le cerveau leurs facultés d’apprentissage et cognitives. C’est ainsi qu’ils seront prêts à assimiler le lendemain de nouvelles impressions afin de mettre leurs connaissances en pratique. Les enfants doivent dormir en moyenne une dizaine d’heures par nuit (notons que les nouveaux-nés dorment au moins 20 heures par jour).

Les personnes d’un certain âge en revanche ont perdu de la résistance au fil du temps, et ont ainsi besoin de beaucoup de sommeil, même s’ils n’ont pas subi de grands fardeaux durant la journée. Le corps récupère durant la nuit et se prépare de façon optimale au lendemain.

Les enfants et les personnes âgées devraient toujours dormir suffisamment, car le manque de sommeil a des conséquences plus graves sur eux, et les affecte particulièrement.

Les personnes malades

Les personnes atteintes d’une maladie n’ont pas besoin du stress quotidien pour être épuisées en fin de journée, voire même durant la journée. Leur corps est soumis à un stress accru, et a donc besoin de beaucoup plus de temps avant d’être en mesure de récupérer. Même avec trois fois rien, par exemple avec un petit rhume, il est absolument nécessaire de suffisamment se reposer, ou au moins se coucher tôt si on ne veut pas manquer à son travail. En revanche, la première priorité des malades chroniques devrait être le repos, car leur santé est plus importante que les soucis du quotidien. Il existe aussi des maladies qui impliquent le sommeil, qu’on le veuille ou non, comme chez les personnes atteintes du cancer par exemple.

Les personnes soumises à un travail physique intense

Il existe aujourd’hui encore dans les pays industrialisés des emplois liés à un travail physique intense. Les exemples les plus connus se situent dans le domaine du nettoyage (agents d’entretien, femmes de ménage), de la construction (maçons, couvreurs, constructeurs) et la plupart des emplois manutentionnaires en général. Ils doivent soulever des poids ou outils lourds, bougent beaucoup, et travaillent toute la journée avec des machines ou des outils pénibles et pas forcément conçus  ergonomiquement pour s’adapter aux besoins de l’être humain. Il est bien connu que le travail fatigue, surtout quand il affecte le corps.  Afin de régénérer et reconstituer la masse musculaire requise pour ce genre d’activité, l’être humain a besoin de dormir suffisamment s’il veut réaliser son travail sans trop souffrir. S’il dort un peu plus longtemps que la moyenne, cela ne peut lui faire que le plus grand bien.

Les femmes enceintes et les mères allaitant

En principe il n’y a pas énormément de différences entre les hommes et les femmes quand il s’agit du sommeil nécessaire, même si les femmes souffrent deux fois plus d’insomnies à partir de 50 ans (décalage hormonal), et dorment généralement moins que les hommes (sauf autre 30 et 60 ans environ où elles dorment plus).

Dans le cas de la femme enceinte ou allaitant le nouveau-né, il en est tout autrement. Son corps est alors soumis à un fardeau particulièrement lourd, et a besoin de repos pour récupérer. Le système immunitaire est affaibli. De plus, la mère doit être en mesure d’alimenter son enfant et prendre soin d’être elle-même en bonne santé.

Continuer