Le sport et les troubles du sommeil

Le sport et les troubles du sommeil

Les écoliers rentrent souvent fatigués après le sport, et parviennent ensuite très bien à dormir. Les sportifs adultes connaissent eux aussi ce phénomène : après l’activité physique durant la journée, ils n’ont aucun problème à aller se coucher, et ont parfaitement récupéré le lendemain matin. Le sport peut avoir un effet positif sur le sommeil, et permet d’obtenir un sommeil de meilleure qualité. Cependant, les bienfaits du sport connaissent aussi des restrictions, et celui-ci doit être correctement géré afin d’induire un sommeil de bonne qualité.

Le sport aide à trouver le sommeil

Il est recommandé de pratiquer un sport si possible le  matin ou l’après-midi, ce qui est plus sain pour le rythme naturel du sommeil. Dans un premier temps parce que le mouvement est stimulant, voire excitant sur l’être humain, et parce que l’exercice physique fait en sorte qu’on se sent frais après le sport, au pire un peu fatigué physiquement. Même si on vient seulement de commencer un entrainement physique, et que le corps se sent franchement éprouvé, le sport n’aura pas d’effet nuisible sur la qualité du sommeil. Il est donc particulièrement ingénieux de pratiquer une activité sportive le matin avant le travail ou quand on travaille à mi-temps, ou durant la pause de midi si celle-ci peut être un peu rallongée. On peut aussi faire un sport en fin d’après-midi juste après le travail.

Le sport le soir

Cependant, il est nettement plus pratique de pratiquer le sport le soir, et c’est d’ailleurs souvent la seule possibilité en dehors du week-end quand on travaille à plein-temps, surtout quand on n’aime pas se lever trop tôt. Et puis le soir, on a généralement réglé toutes les taches de la journée, et on peut enfin se consacrer à soi-même. Certains clubs de sport permettent de nos jours d’accéder aux salles jour et nuit. Seulement le sport en soirée a le même effet qu’a tout autre moment de la journée : il est stimulant. Après la phase de la fatigue, on se sent frais et en pleine forme, ce qui ne favorise pas le sommeil. C’est la raison pour laquelle on devrait si possible pratiquer une activité sportive qu’en début de journée.

Le sport en cas d’insomnie

Les gens qui souffrent d’insomnie devraient intégrer le sport dans leur routine quotidienne, si ce n’est déjà le cas. L’opportunité de jouer dans des clubs sportifs ou de profiter des installations sportives de leur établissement se présente naturellement à tous les écoliers et étudiants. Toutefois, il est nécessaire de se dispenser des activités du soir, car elles pourraient avoir des conséquences fâcheuses sur le sommeil. Les employés peuvent s’ils se lèvent tôt ou ne commencent pas leur travail trop tôt, pratiquer un exercice et prendre une douche avant leur travail.  Une alternative consiste à pratiquer le sport juste après le travail. Si on quitte son lieu de travail suffisamment tôt, on a le temps, après l’excitation causée par le sport, de se relaxer une fois à la maison avant d’aller se coucher.

Sport doux contrer le stress

Un sport doux et peu exigeant peut faire le plus grand bien contre le stress, même s’il est pratiqué le soir, quand il permet d’oublier les contraintes de la journée. Car ce sont ces contraintes qui de loin font en sorte qu’on dort mal. Il se peut qu’on ait occasionnellement envie de bouger le soir, tout simplement pour chasser quelque chose de désagréable apparu dans la journée. Cela permet de se calmer et de dormir tranquillement. Il n’y a rien de mieux qu’une petite promenade, ou un petit tour en vélo ou en roller, sans forcer, sans se dépenser. Cela offre le temps d’assimiler et digérer à merveille les événements de la journée.

Continuer