Les causes physiques de l’insomnie

Les causes physiques de l’insomnie

La plupart des formes d’insomnie sont d’origine psychologique, et ont donc une cause fondamentale qu’il est donc nécessaire de rechercher. L’insomnie est généralement bien plus simple à identifier lorsque l’agent causal de l’insomnie est d’origine physique : les troubles physiques sont d’ordinaire plus simples à trouver, et peuvent être également soignés plus rapidement.

La toxicité de l’ammoniac

L’ammoniac est une substance toxique présente dans de nombreux aliments et boissons des sociétés industrielles modernes. Actif dans le cerveau, l’ammoniac peut affecter de nombreuses fonctions du corps – y compris le sommeil – et il est absolument nécessaire de l’éliminer. Il arrive fréquemment que le cerveau n’arrive plus à gérer la quantité d’ammoniac, et ainsi n’arrive pas à détoxifier l’organisme. L’arginine est un acide aminé bénéfique car il participe à la désintoxication de l’ammoniac dans le sang.

Endommagement du cerveau, troubles neurologiques

Le sommeil étant directement contrôlé par le cerveau, il fait partie des premières fonctions du corps qui ne fonctionnent plus dès qu’apparait une lésion cérébrale. L’épilepsie, des lésions cérébrales infantiles, une méningite mal soignée, la maladie de Parkinson, un abcès ou une tumeur au cerveau peuvent provoquer l’insomnie. Par conséquent, un examen du cerveau est de routine en cas d’insomnie afin d’éviter des suites dangereuses.

Les maladies circulatoires

Le système cardiovasculaire est également l’un des déclencheurs physiques fréquents de l’insomnie. Une tension artérielle trop élevée ou trop faible est une maladie de société qui n’apparait plus uniquement chez les personnes âgées, et affecte aussi la qualité du sommeil. De plus, les troubles du rythme cardiaque ou de la myocarde ont aussi des conséquences négatives sur le sommeil. Ces troubles seuls peuvent provoquer un problème de sommeil, car les malades souffrent, ont du mal à s’endormir ou bien se réveillent fréquemment.

Les troubles hormonaux et les problèmes métaboliques

Le système endocrinien comprend tous les processus hormonaux du corps, et il est étroitement lié à un autre système: le métabolisme. Les deux systèmes sont très sensibles, et ils réagissent même au stress avec des conséquences fâcheuses. La plupart du temps, le système endocrinien rejète les hormones ayant une incidence négative sur tout le corps, et qui pourraient éventuellement occasionner des problèmes de sommeil. Le métabolisme réagit à son tour en se réajustant, ce qui entraine de nouveau une mauvaise qualité du sommeil. Il est possible que le métabolisme développe des ulcères ou autres troubles douloureux, ce qui peut être suffisant pour causer l’insomnie. Même s’ils sont très liés au mental, les troubles digestifs psychosomatiques sont inclus dans ce schéma car ils se manifestent au travers de la douleur physique.

Les troubles respiratoires

La respiration est l’un des systèmes les plus importants propices à un sommeil réparateur. Lorsque la respiration est défaillante durant le sommeil, on se réveille souvent, et on est malheureusement guère reposé au réveil. On compte parmi ces perturbations, par exemple la congestion des voies respiratoires, le ronflement, l’apnée du sommeil, et aussi les maladies aiguës et chroniques des voies respiratoires. Dans la plupart des cas, la respiration est suspendue un moment, ou alors elle fonctionne mal en raison de l’obstruction, et le malade a besoin d’un remède pour lui permettre de continuer sa nuit.

Continuer